Kauniste – le quotidien illustré

Posted in décoration scandinave on 04/13/2020

À l’approche de l’ouverture de l’exposition Impressions d’Helsinki, qui célèbre l’univers artistique de l’éditeur textile Kauniste, nous avons demandé à Milla Koukkunen, co-fondatrice de l’entreprise, de nous parler du design textile, de la création graphique et de la capitale finlandaise. 

Kauniste fut fondée en 2008 à Vallila à Helsinki, un ancien quartier d’ouvriers qui accueille désormais de nombreux designers indépendants. Qu’est-ce qui vous a mené à créer cette entreprise ?

Kauniste vit le jour lorsque nous (Milla Koukkunen et son compagnon Hiro Harda, ndrl) avons voulu imprimer des créations d’illustrateurs dont nous apprécions le travail sur du tissu, et ainsi combiner leur art avec des objets du quotidien. Nous souhaitions rendre ainsi leur travail plus accessible, en proposant au public une façon simple d’en acquérir ou d’en offrir sans pour autant faire des investissements qui nécessitent une réflexion longue. Nous avons d’abord décidé d’imprimer des illustrations au format affiche sur des essuie-verres, dans le but d’égayer le quotidien des nos clients.

Les produits de Kauniste allient donc les textiles de maison, réalisés en matières naturelles simples, aux imprimés imaginés par des illustrateurs et des graphistes contemporains. Pourquoi avoir choisi de travailler le textile ?

J’ai toujours adoré faire de la couture et chiner d’anciens textiles finlandais dans les marchés aux puces. Hiro, quant à lui, est un autodidacte en matière de sérigraphie sur textile, technique dont il maîtrise parfaitement les rouages. Ensemble, nous avons eu envie de produire des textiles bien conçus et fabriqués, que des générations futures voudraient collectionner et chiner à leur tour.

Le design textile de vos pays d’origine respectifs, la Finlande et le Japon, vous a t’il influencé ? 

Il serait difficile d’être épargné par la tradition moderniste de design textile du pays lorsque l’on vit en Finlande !  Son influence reste très présente dans le quotidien, et c’est tant mieux. Le design japonais est, lui aussi, traditionnellement minimaliste. En matière de design textile, nous vouons toutefois une admiration aux créations de Josef Frank (designer principal du célèbre éditeur textile suédois Svenskt Tenn, ndrl), considérées en son temps par certains comme étant trop décoratives, même vulgaires, en comparaison avec le design minimaliste de l’époque. Frank a réussi à créer des textiles dotés d’une forte identité et ainsi devenus intemporels. Son courage nous a énormément inspiré.

Nous éprouvons également une affection toute particulière pour l’oeuvre de Birger Kaipiainen (designer et céramiste finlandais, ndrl). Son style est facilement reconnaissable, qu’il s’agisse d’objets en céramique ou d’oeuvres d’art. Nous sommes également séduits par les motifs féminins d’Esteri Tomula (designer finlandaise connue pour son travail pour la fabrique de céramiques Arabia, ndrl).  

Et les graphistes et illustrateurs avec lesquels vous avez choisi de collaborer, qu’ont ils en commun ?

Chacun d’entre eux a son propre style. Mais on peut trouver dans leur travail à tous une certaine rugosité et une asymétrie qui font que leurs créations ne ressemblent pas à du graphisme vectoriel réalisé par ordinateur. Chacun a sa propre façon de travailler, la genèse de chaque motif est donc différente. Il est toujours aussi excitant de suivre ce processus de création, il arrive parfois que le résultat final diffère totalement du point de départ.

Est-ce que le fait d’être basés à Helsinki a joué un rôle dans le développement de Kauniste ?

En tant qu’environnement, Helsinki a largement influencé notre parcours. C’est une capitale à taille humaine, dotée d’une bonne école de design industriel qui stimule également le développement artistique de ses élèves (Université Aalto, ndrl). Il y a donc de nombreux illustrateurs de talent et il y est facile de nouer des contacts.

Actuellement, Kauniste possède sa propre boutique au centre-ville d’Helsinki et les produits de la marque sont distribués dans différents pays. Qu’espérez vous de l’avenir pour votre entreprise ? 

Le chemin de Kauniste n’en est encore qu’à ses débuts. Nous sommes heureux d’approfondir nos connaissances des différentes matières et méthodes de fabrication. Et de rencontrer de nouveaux artistes et illustrateurs ! Il y a autant de possibilités qu’il y a de collaborateurs volontaires et inspirés.

Qu’est-ce que l’exposition Impressions d’Helsinki, à l’Institut finlandais à Paris, signifie pour vous ?

J’ai étudié le français et j’ai beaucoup voyagé en France. J’ai même vécu un an à Avignon. Je suis une irrémédiable francophile ! Lorsque nous avons fondé Kauniste, nous étions très jeunes et la plupart nos designers étaient encore des étudiants. L’un de nos objectifs fut la promotion de leurs talents à travers notre collaboration. Faire découvrir Kauniste, nos produits, mais aussi des oeuvres d’artistes avec lesquels nous travaillons à travers cette exposition correspond exactement à ce souhait. Et de pouvoir le faire à Paris, de tous les lieux possibles… nous ne pourrions pas imaginer mieux !

L’exposition Impressions d’Helsinki présente, du 29 janvier au 29 mars 2015, des oeuvres inédites de Antti Kalevi, Leena Kisonen, Hanna Konola et Matti Pikkujämsä à l’Institut finlandais. Une sélection d’objets de la marque Kauniste sera parallèlement présentée à la boutique de l’Institut. Des ateliers créatifs autour de l’univers de Kauniste seront proposés le 2 février, le 8 et le 22 mars. Pour plus d’informations, visitez le site de l’Institut finlandais.

Retrouvez une sélections de produits Kauniste dans notre boutique en ligne !

 Visuels : © Kauniste.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Source link

Comments are closed.